test de men of war

Publié le par lulu

Autre jeux vidéo sur laSeconde Guerre mondiale. Men of War,  il  reprend donc à son compte la formule éprouvée de ses prédécesseurs. Du coup, il conserve les qualités qui ont fait le succès de Faces of War

 

Men of War prône une approche tactique de la stratégie en temps réel. Il n'y a  récolter comme ressources r, juste des hommes à gérer. Et c'est déjà bien suffisant, car il y a fort à faire pour les maintenir en vie. D'où cet avertissement préalable : réfractaires à la micro-gestion, abstenez-vous. Pour apprécier Men of War, il faut aimer s'occuper finement de chaque unité. Certaines actions peuvent bien être réalisées de façon automatique ,.Des missions qui vous emmèneront en Europe, en Russie et en Afrique du Nord au cours de trois campagnes, selon que vous préfériez incarner les Allemands, les Soviétiques ou les Alliés. Les objectifs à accomplir sont variés et vous conduiront aussi bien à capturer une position qu'à défendre un train, infiltrer une ville ou libérer des prisonniers.




Une fois dans la bataille, quel que soit le but, vous voilà à la tête d'une poignée d'hommes et parfois de quelques véhicules. La première chose à faire est d'apprendre à se déplacer correctement, c'est-à-dire planqué. Men of War dispose d'un système de couverture très complet, puisque chaque obstacle ou presque peut servir de rempart, qu'il s'agisse d'un simple tronc d'arbre ou d'une carcasse de voiture. Attention toutefois, l'environnement est entièrement destructible.  les soldats ont le choix entre trois postures : debout, agenouillé ou couché. Ces choix sont accessibles via une interface complète et plutôt bien fichue,  on peut demander un tir de suppression
Une simple touche met en évidence les objets à ramasser.



Un autre point important du gameplay de Men of War est la gestion des munitions. Chaque balle est comptabilisée, il faut donc veiller à se réapprovisionner de temps en temps. Pour cela, il n'y a pas de secret, la meilleure solution est encore de piller les cadavres. L'interface fait là quelques emprunts au hack'n slash, avec des touches permettant d'afficher en surbrillance les corps et les objets tombés au sol, et un inventaire découpé en cases pour ranger les armes. Best Way fait tout de même quelques concessions au réalisme dans ce compartiment du jeu, puisqu'il est tout à fait possible qu'un troufion se trimballe un fusil, deux mitrailleuses et dix grenades sans broncher. Surtout, les munitions sont compatibles d'une armée à l'autre :

 



Quoi qu'il en soit, Men of War fait quand même partie des STR exigeants. La difficulté, si mal conçue dans Faces of War où les explosions piquaient à peine, a été sérieusement revue à la hausse. Un obus fait enfin ce qu'il est censé faire : mal. Les rares véhicules sont donc à traiter avec tous les égards qu'ils méritent. S'ils appartiennent à l'ennemi, il faudra vite les détruire, ou mieux, les capturer. S'ils sont à vous, il est vital d'en prendre soin en les réparant du mieux possible. Comme les dégâts sont localisés, il est possible de continuer à tirer avec un blindé immobilisé par une chenille endommagée. En parlant des véhicules, sachez que le jeu propose un nombre de modèles assez conséquent. D'ailleurs, de manière générale, le contenu de Men of War fait plaisir à  voir.

Jusque-là, le tableau semble idyllique, mais Men of War contient aussi quelques tares. Notamment l'intelligence artificielle ennemie, qui est parfois suicidaire. Il faut voir une escouade d'infanterie foncer bille en tête sur un char, qui les massacre évidemment en quelques secondes au gros calibre. Notre version plantait régulièrement, nous obligeant à redémarrer le PC sans autre forme de procès. Et au final, Men of War donne tout de même une légère impression de "Faces of War ++". Certes, le nouveau titre de Best Way gomme quelques vieux défauts de la série, comme l'IA alliée et le moteur physique, enfin corrects. Mais en dehors de ces corrections, le titre se contente souvent de faire du copier-coller, jusque dans l'interface absolument identique à la précédente (mini-carte exceptée). Ce manque d'audace n'enlève rien à ses qualités : Men of War est sans conteste un bon jeu de stratégie. Les fans seront ravis de retrouver leurs marques avec un nouveau terrain de jeu (l'Afrique du Nord). Quant à ceux qui étaient passés à côté des anciens opus, ils feraient bien de jeter un oeil à celui-ci, ils pourraient bien repartir conquis.

pour voir un autre  photos de men of war

ma note 15/20

Publié dans test et astuce

Commenter cet article

chris 08/02/2009 17:20

bonjour,lulu super ton jeu bonne soirére chris